Sélectionner une page

Même lorsqu’il fait froid, l’air extérieur peut être utilisé pour réchauffer l’intérieur d’une habitation. Cela vous paraît saugrenu ? SOFATH, spécialiste des énergies renouvelables et de l’aérothermie, vous explique tout en détail.

Les calories présentent dans l’air extérieur sont une source d’énergie naturelle, gratuite et renouvelable pour produire de la chaleur. C’est ce qu’on appelle l’aérothermie.

L’aérothermie, comment ça marche ?

Le principe est assez simple à expliquer. Une pompe à chaleur puise l’air extérieur afin de récupérer les calories naturellement présentes dans ce dernier. Grâce à un système thermodynamique, cette énergie est transformée en chaleur avant d’être rediriger vers l’installation de chauffage du logement.

En hiver, la chaleur ainsi produite permet de chauffer l’eau  du circuit de chauffage qui est ensuite diffusée soit au travers d’un plancher chauffant soit au travers des émetteurs du système de chauffage de l’habitation.

Le grand avantage de cette technique, c’est qu’elle peut aussi permettre la production de l’eau chaude sanitaire.

En été, on peut même rafraîchir l’habitation car la plupart des PAC air/eau sont réversible .

La pompe à chaleur aérothermique est installée à l’extérieur de l’habitation par du personnel qualifié . Elle a l’avantage de pouvoir s’installer sur tout type de terrain.

A l’intérieur de l’habitation, l’installation se compose d’un module qui sert à assurer la régulation du confort thermique, la gestion du circuit hydraulique et la production d’eau chaude sanitaire.

A noter que l’installation de cette technologie offre de nombreux avantages. Premièrement, c’est un système écologique qui ne rejette pas de CO2 dans l‘atmosphère, le principal gaz à effet de serre. Ensuite, il est très économique et permet de réduire les factures énergétiques de l’ordre de 70%. Enfin, de nombreuses aides de l’Etat permettent aux particuliers de subventionner les travaux d’installation d’une pompe à chaleur aérothermique.