Sélectionner une page

Il existe plusieurs modèles de pompes à chaleur aérothermiques et lorsqu’on ne s’y connaît pas, il peut être difficile de faire son choix. Alors, pompe à chaleur air/air ou air/eau ? SOFATH, expert dans le domaine, vous donne quelques conseils afin de faire le bon choix.

La pompe à chaleur air/air

La PAC air/air transfère la chaleur captée à l’extérieur par le biais de ventilo-convecteurs qui soufflent de l’air chaud dans l’habitation. Elle offre de nombreux avantages.

Tout d’abord, la pompe à chaleur air/air est très simple à installer. Elle ne requiert aucun raccordement avec un circuit de chauffage central. Il suffit juste d’installer des ventilo-convecteurs dans les pièces à chauffer.

Contrairement à la PAC air/eau, elle est moins onéreuse et permet de bénéficier de la Prime Energie.

Enfin, cette PAC est réversible. C’est-à-dire qu’elle chauffe votre logement en hiver et le rafraîchit en été.

La pompe à chaleur air/eau

La pompe à chaleur air/eau est à réserver aux logements qui sont déjà équipés d’un circuit de chauffage central. Elle offre aussi de nombreux avantages.

Premièrement, elle s’installe très facilement dans les habitations qui possèdent déjà un circuit de chauffage central.

Même si elle est un peu plus chère que la PAC air/air, elle permet, cependant, de bénéficier du crédit d’impôt à 30%, de la Prime Energie et des aides de l’Anah. De plus, d’autres aides peuvent s’ajouter en fonction de vos ressources : l’éco-PTZ, la TVA à taux réduit et les aides locales. Son prix peut donc être relativement réduit.

Couplée à une bonne isolation thermique, elle permet d’atteindre des rendements impressionnants. Elle est donc très économe en énergie.

Enfin, les PAC air/eau peuvent fonctionner jusqu’à -15°C et peut servir de système de chauffage principal.